Le Guide de la Réunion
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

ile de la Réunion, le cirque de Mafate

 Partager  Partager

Le Cirque de Mafate

Géolocaliser le Cirque de Mafate | Photos de Mafate | Cirque de Cilaos Cirque de Salazie

Cirque de Mafate - Ile de la RéunionLe Cirque de Mafate est synonyme d'isolement, de solitude et d'inaccessibilité. Aujourd'hui ce petit morceau de terre au coeur de l'île de la Réunion fait partie du Parc National, classé au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO en 2010.

En effet, la difficulté de son accès, due à son relief tourmenté et chaotique, empêche la route de pénétrer au cœur de ce sanctuaire naturel. Le cirque est un immense chaudron au fond irrégulier, parsemé ici et là de nombreux îlets où la vie, au fur et à mesure du temps s'est fixée.

Ses habitants sont appelés les Mafatais.

Toute la partie à droite de la rivière des Galets (la Nouvelle, Aurère, Grand-Place, îlet à Bourse, îlet à Malheur ainsi que la Plaine axu sables) dépend de la commune de la Possession, l'autre (Marla, Roche-Plate, Ilet des Orangers) étant rattachée à Saint-Paul. Les habitants de là-haut effectuent leurs démarches et courses à Cilaos pour ce qui concerne Marla, et à Salazie pour les habitants de la Nouvelle. Il existe plusieurs hypothèses pour l'origine de son nom :

- un dérivé du mot Malgache Mafack qui veut dire quelque chose comme « qui pue », en référence à une source aux odeurs de soufre.
- un dérivé de l'adjectif malgache Mahafaty, dont la signification serait « qui tue, dangereux », en référence à l'aspect périlleux des déplacements à cet endroit à l'époque.
- le cirque devrait son nom à un chef marron Mafate qui s’y était réfugié du temps du «marronnage»

Son ancien nom « Mafate les Eaux » lui vient d’un chef esclave malgache qui aurait élu domicile non loin de là. Devenu « Mafate », celui-ci reste jusqu’à aujourd’hui le symbole du marronnage et de la lutte contre l’oppression.

Le Cirque de Mafate accueille chaque année près de 90 000 visiteurs sur plus de 200 Km de sentiers ! Ce site ne peut être accessible que par hélicoptère ou bien à pied grâce aux sites de randonnées mis en place. Il y règne sans cesse un univers calme et propice à la découverte de la nature.

Il est possible d'entrer à Mafate à pied :

- Depuis le cirque de Cilaos par le col du Taïbit.
- Depuis le cirque de Salazie par le col des Bœufs.
- Depuis la côte ouest par le lit de la Rivière des Galets, qui prend sa source dans le cirque ou par la canalisation des Orangers qui offre une vue superbe sur le cirque.
- Depuis les Hauts de l'Ouest par un sentier qui part du sommet du Maïdo (1 000 m de dénivelé négatif pour rejoindre l'îlet de Roche Plate !).

Le Cirque de Mafate possède neuf îlets :

- La Nouvelle est îlet le plus habité du cirque de Mafate, 137 habitants recensement 1999, il est situé à plus de 1 400 mètres d'altitude. La construction de la route forestière du Haut Mafate ainsi que les travaux d'adduction d'eau ont joué un rôle important dans le développement de La Nouvelle.

- Aurère, situé à 930 mètres d'altitude cet îlet compte environ 90 habitants.

- L'îlet à Malheur, porte ce nom suite à un affrontement qui eu lieu là en 1829, les détachements commandés par M. Guichard exterminèrent une quarantaine d'esclaves en fuite.

- L'îlet à Bourse, fut complètement déserté après le cyclone de 1948. Il n'a été repeuplé qu'après les travaux d'irrigation de 1969. Il compte aujourd'hui une vingtaine de famille. Une école construite en 1979.

- Grand-Place, se compose de : Grand-Place les Bas couramment appelé Cayenne, de Grand-Place Boutique et de Grand-Place les Hauts. Environ 130 personnes habitent l'ensemble. En 1923 fut construit l'école à cette époque la première du cirque et la seule. L'église de Notre Dame de Lourdes reconstruite et inaugurée le 18 septembre 1970. Une curiosité, la cloche de Cayenne, qui porte l'inscription " Jésus, Maria, Joseph " elle est en bronze et en fer et date de 1745.

- Les Lataniers est situé à l'extrême nord de la crête des Orangers. Depuis 1986 un captage d'eau a été construit il permet l'irrigation du plateau. Il possède une boutique et un gîte.

- Les Orangers, à environ 1 000 mètres d'altitude il compte une vingtaine de familles. Une école a été construite en 1982 et une chapelle en 1984.

- Marla, est îlet le plus élevé du cirque 1 645 mètres d'altitude. Son nom viendrait du mot malgache " marolahy " qui signifie " beaucoup de gens " Autrefois Marla est l'îlet le plus peuplé du cirque avec une centaine d'habitant. Aujourd'hui on y compte une vingtaine de personnes.

- Roche Plate, fut parmi les premiers refuges de noirs marrons, situé à environ 1 100 mètres d'altitude l'îlet est un vaste plan incliné en demi cercle. Roche plate possède une école reconstruite en dur en 1953.

Le ravitaillement et l’acheminement des secours se font désormais par hélicoptère, chaque îlet dispose donc d’une piste d’atterrissage d’hélicoptère. Le facteur, lui, effectue encore la distribution du courrier à pied entre les îlets.

La scolarité est assurée jusqu’à la fin du dernier cycle du primaire ; chaque îlet inclut une petite école, souvent d’une seule classe.

Aucun réseau électrique n’est installé dans le cirque ; chaque habitation et gîte d’étape exploite le soleil via des panneaux photovoltaïques disposés généralement sur le toit qui produisent assez d’électricité pour faire fonctionner quelques ampoules basse consommation et de petits appareils. Certains emploient parfois des groupes électrogènes, lorsque les nuages masquent trop longtemps le soleil. L’énergie solaire est également employée pour la production d’eau chaude, avec les chauffe-eau solaires.

Un réseau d’eau est cependant installé, car le lieu est très humide et le précieux liquide y est abondant; à certains endroits, on ne peut faire cent mètres sans croiser un torrent, ou une source.

Le cirque a sa propre radio, Radio Mafate, qui émet depuis l’Îlet à Bourse sur la bande FM, fréquence 89,9 Mhz. À cause du relief très escarpé, on ne peut recevoir partout cette radio.

Mafate se modernise :

- les télécommunications (téléphone fixe et mobile, télévision, radio, et communications sécurisées) se font depuis le Maïdo, point de vue surplombant le Cirque.
- le réseau de téléphonie mobile GSM est de qualité moyenne à assez bonne, même s’il n’y a aucun relais au sein du site, les antennes étant situées au Maïdo.





Suivez-nous sur :
Facebook Twitter
Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici
Le guide de la Réunion Réserver votre vol Les hotels de la Réunion Location de vacances Location de voiture