Le Guide de la Réunion
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Saint-Benoît ile de la reunion

 Partager  Partager

Saint-Benoît ile de la Réunion

Les 24 communes
Saint-Denis
Saint-Pierre
Bras-Panon
Cilaos
Entre-Deux
La Possession
Le Port
Les Avirons
Les Trois-Bassins
Etang-salé
La Petite île
Le Tampon
La plaine des Palmistes
Salazie
Saint-Leu
Sainte-Marie
Sainte-Rose
Saint-Andre
Sainte-Suzanne
Saint-philippe
Saint-Louis
Saint-Paul
Saint-Benoît
Saint-Joseph
Nom du maire : Jean Claude FRUTEAU
Habitants : Les Bénédictins
Population : 31 873 Hab.
Naissance : 1815
Hectare : 23 000
Code postal : 97470
Région : EST
Devise :
Armoirerie :
Les armoiries expriment le foisonnement et l'énergie d'une nature omniprésente qui explique toute l'histoire de la commune. L'océan, les eaux vives, la faune marine et terrestre, tout symbolise la vocation de la grande commune orientale. Le soleil dément la croyance trop répandue selon laquelle il pleut tout le temps dans l' Est.

A une quarantaine de kilomètres de Saint-Denis, au coeur de la zone"au vent", Saint-Benoît est la deuxième commune de l'île par sa superficie (23 000 ha)

Le nom de cette commune, créée en 1815, vient du prénom du gouverneur Pierre-Benoît Dumas qui, avec l'accord des autorités ecclésiastiques, l'érigea en paroisse. Capitale de l'Est, Saint-Benoit est la commune la plus étendue de l'île après Saint-Paul.

Le climat frais qui y règne ainsi que le nombre important de cours d'eaux lui permettent d'être parmi les communes les plus fleuries. Bien que son économie reste essentiellement basée sur l'agriculture (canne, fruits, vanille et fleurs), ses infrastructures, dont son lycée et sa sous-préfecture, lui confèrent un rôle prépondérant pour la région Est de l'île.

Sur toute l'étendue de son vaste territoire, Saint-Benoit n'est qu'une succession de sites naturels, tous plus enchanteurs les uns que les autres, pour les visiteurs amoureux de la nature. La grande et belle rivière qui partage la ville en deux, appelée "Rivière des Marsouins, offre, entre autre, de nombreux sites de pique-nique, en particulier à l'îlet "BETHLEEM" mais également dans un des hauts lieux touristiques de l'île, Takamaka.

Bien d'autres sites méritent bien évidemment que l'on s'y attarde. Il s'agit des multiples bassins de la Rivière des Roches  : Bassin la Paix et Bassin la mer en particulier sans oublier le Bassin Bleu à Sainte-Anne.

Sainte-Anne qui réserve une autre surprise aux visiteurs : son église baroque, fruit de l'imagination d'un curé artiste et d'une paroisse toute acquise à sa cause. Saint-Benoit garde encore les traces d'une activité sucrière importante, et même si la dernière usine du quartier, Beaufonds, a fermé en 1995, il reste de nombreux vestiges à BEAULIEU, BEAUVALLON, LA CONFIANCE et MORANGE.

N'hésitez également pas à vous promener dans le centre ville, vous aurez alors l'occasion de découvrir bon nombre de curieuses et mystérieuses boutiques traditionnelles de la Réunion.


Histoire

L’histoire débute au XVIIIe Siècle, à l’époque où les colons cherchent de nouvelles terres pour s’établir dans l’Est. En 1720, la culture du vrai café de Moka commence et le nom de Saint-Benoît apparaît en 1730 lors de la création de la paroisse, du nom du gouverneur Pierre-Benoît Dumas.

Le territoire de Saint-Benoît est réputé pour la fertilité de ses terres mais aussi grâce à Joseph Hubert, agronome et botaniste bénédictin distingué. Dés 1775, Joseph Hubert tente la culture des épices et le premier giroflier est planté apportant prospérité à Saint-Benoît et à l’Ile Bourbon.

Fin du XVIIIe Siècle la Garde Nationale de Saint-Benoît, plus importante que celle de Saint-Denis, se distingue à Sainte-Rose lors du débarquement anglais. En 1815, Sainte-Rose est détachée, limitée par la rivière de l’Est. La construction d’un pont sur la rivière des Marsouins et la culture de la canne à sucre profitent à Saint-Benoît, devenu l’un des quartiers les plus importants et les plus riches de l’île.

En 1852, Hubert Delisle, originaire de Saint-Benoît, devient gouverneur. Courant XIXe Siècle, les limites de la commune seront définitivement tracées.


Localisation de la ville sur la carte de l'île de la Réunion

LE DOMAINE COCO
- 97470 Saint-Benoît
Contacter par telephone


Fiche détaillée

Le domaine de la Confiance
Vaste et authentique propriété au lieu-dit du même nom, ce domaine voit le jour en 1860 lorsqu'est fondée une société sucrière pareillement baptisée.
S'il ne reste plus de l'usine que des ruines, la vaste maison de maître est patiemment reconstitué par Nicole Carrère.
Accès : Direction la Plaine des Palmistes au niveau du village de la Confiance, la première route à droite.

Les ponts de la Rivière de l'Est
Ils servent la séparation entre les commune de Saint-Benoît et de Sainte-Rose. L'ancien pont suspendu  date de 1893 classé monument historique. Désactivé, il est colonisé par les sauteurs à l'élastique et les photographes.
Le nouveau pont est d'une portée unique de plus de 100 mètres.
Accès : Direction Sainte-Rose, 20 mn après l'église de Sainte-Anne

Bassin Bleu et Bassin Mangue
Le premier bassin est situé a Sainte-Anne, bassin d'eau douce où l'on peut se baigner toute l'année, lieu de pique nique agréable où tous les Saint-Annoise donnent rendez-vous le dimanche pour profiter du charme pittoresque et de la fraîcheur du site.
Le deuxième bassin est situé sur la rivière des Marsouins, au coeur d'une nature verdoyante.
Accès bassin bleu : Après l'église de Sainte-Anne, direction Sainte-Rose
Accès bassin mangue : Direction Bras Canot, après l'intersection au premier petit pont prendre le petit chemin qui se trouve en contre bas sur votre droite.


Ilet Bethléem
Est un site de tout repos au bord de la Rivière des Marsouins.
La promenade ne dure que 30 petites minutes (aller/retour), il offre en surplomb d'un magnifique bassin, avec ses grands arbres moussus et ses fruitiers, une bonne image d'une Réunion préservée telle qu'autrefois.

L'Eglise de Sainte-Anne
Construite de 1921 à 1946 par le père Daubenberger, de style baroque, très inspirée des cathédrales européennes avec ses moulures, fleurs, statues et gargouilles en ciment.
Totalement inattendue dans un cadre tropical, l'église de Sainte-Anne est un des sujets les plus photographiés de Bourbon. Elle a servi de cadre à une scène de La Sirène du Mississipi de François Truffaut.
Accès : Direction Sainte-Rose, l'église à 10 mn.

Le Grand Etang
Niché au fond d'une sorte de mini-cirque, le site de Grand Etang est original : entièrement recouvert par les eaux de ruissellement à la période pluvieuse, totalement à sec le reste du temps.
Le tour à pied est possible, avec quelques échelles pour seules difficultés, le tout en 2h30.
Accès : Direction Plaine des Palmistes après le chemin ceinture, au bout de 5mn signalisation.

La Vallée de Takamaka
Encaissée dans les canyons profonds de la rivière des Marsouins, l'usine hydroélectrique de Takamaka ne se laisse pas deviner sinon par le long plan incliné de son monte-charge. Le cadre est unique avec montagnes abruptes, cascades et bassins à la demande. Le site détient le record mondial de pluviométrie : 6 mètres par an

Aucun établissement hôtelier recensé dans cette ville.
 Le Vieux Domaine
204 Rn2 - 97470 - SAINT-BENOIT

 Restaurant Les Letchis
42 chem Ilet Danclas - 97470 - SAINT-BENOIT

  La 3ème Mi-Temps
76 chem Bélier Bourbier les Hauts - 97470 - SAINT-BENOIT

  McDonald's GIE Restaurants Réunis Distrib exclusif
Ctre cial de Beaulieu - 97470 - SAINT-BENOIT

  Chez Nanette
13 T r Lucien Duchemann - 97470 - SAINT-BENOIT

  Brasier Maurice
400 chem Maurice Brasier Bras Canot - 97470 - SAINT-BENOIT

  Sté Les Marsouins
16 r Bouvet - 97470 - SAINT-BENOIT

  Saveurs de Takamaka
328 rte Takamaka - 97470 - SAINT-BENOIT

  Resto Flash
1 r Pierre Benoît Dumas - 97470 - SAINT-BENOIT

  Restaurant Chez Georget
47 r Bouvet - 97470 - SAINT-BENOIT

  Les Bambous
39 r Pierre Leproux - 97470 - SAINT-BENOIT

  Le Vivaneau
12 av François Mitterrand - 97470 - SAINT-BENOIT

  Le Dauphin Gourmand
2 Bis r Bouvet - 97470 - SAINT-BENOIT

 Le Beauvallon
route du stade Raymond Arnoux - 97470 - SAINT-BENOIT

LES FOUTEURS DE JOIE - Spectacle (Saint-Benoît)
Du Vendredi 23 Novembre 2018 au Samedi 24 Novembre 2018 à 20h00 | SALLE GRAMOUN LÉLÉ
Organisé par : Le théâtre Les Bambous
Tarif adulte : 4 à 13 €

DES ÉTOILES ET DES IDIOTS Antidéprime garanti ! Vite ! Capturons-les, ces lions enragés, primates chantants, clowns récidivistes déjà accueillis avec joie aux Bambous Libres 2010. Ce n’est pas un concert, c’est de la folie. Dynamique. Tendre. Éphémère. Une expérience de l’instant, celle de la JOIE ! La joie, victoire sur l’obscurantisme et la peur. Les étoiles, comme guides. On chante, on est libre. Nicolas Ducron, Laurent Madiot, Alexandre Léauthaud, Christophe Dorémus et Tom Poisson gesticulent frénétiquement sous une boule à facette ; tu serais idiot de rater ça ! Musique - France contrebasse, guitare, scie musicale, chant Christophe Dorémus - chant, accordéon, clarinette, sax, ukulélé Nicolas Ducron - accordéon, chant Alexandre Leauthaud - chant, guitare, banjo, tuba, ukulélé Laurent Madiot - guitare, chant, banjo, percussions Tom Poisson SALLE GRAMOUN LÉLÉ?un partenariat Région Réunion / Les Bambous vendredi 23 novembre 20h samedi 24 novembre 17h tarifs : 4 à 13 € - tout public - durée estimée : 1h30

NOUS DANSONS TOUS SOUS LES MÊMES ÉTOILES - Spectacle (Saint-Benoît)
Samedi 15 Décembre 2018 à 17h00 | SALLE GRAMOUN LÉLÉ
Organisé par : Le théâtre Les Bambous
Tarif adulte : 4 à 13 €

Cie Superchimère - conférence vidéo-dansée / danse - France / La Réunion / Mayotte REUNION / MAYOTTE : ÉTANT DONNÉ LA CONJONCTURE ACTUELLE... DEBAA ! Conférence vidéo-dansée proposée par Elena Bertuzzi (chorégraphe et anthropologue de la danse) et Laure Chatrefou (artiste vidéaste et sonore). Si l’archipel de la lune nous était conté... on découvrirait des femmes que nous côtoyons tous les jours et qui se rassemblent pour danser, qui font partie du paysage sans que jamais nous ne les ayons prises en compte... et pourtant ! À La Réunion, sous la même lune, des femmes de toutes générations pratiquent le debaa, art dansé et chanté, créé à partir de poèmes mystiques soufis et d’influences plus modernes... Parées de bijoux, de boules de jasmin et de masques décoratifs, elles ondulent à l’unisson une danse lente, envoûtante et raffinée. Une manière atypique de vivre l’islam, où - de la petite fille à la grand mère - toutes  racontent et transmettent, au fil des mélopées, une histoire ancienne qui nourrit leur quotidien.? ÉTANT DONNÉ LA CONJONCTURE ACTUELLE. chorégraphie Laure Scozzi reconstruite par Elena Bertuzzi - musique Mami Chan MIMODRAME DANSÉ RYTHMÉ Neuf danseurs hip hop de Mayotte et de La Réunion interprètent une guirlande de personnages hauts en couleurs et nous emportent dans un tourbillon de fantaisie. Étant donné la conjoncture actuelle est un spectacle qui se joue des clichés avec humour. La vigueur et le brio des jeunes danseurs embarquent tout un chacun dans l’aventure. SALLE GRAMOUN LÉLÉ?un partenariat Région Réunion / Les Bambous samedi 15 décembre 17h tarif unique : 4 à 13 € - tout public - durée estimée : 1h45

Suivez-nous sur :
Facebook Twitter
Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, relative à l'informatique, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données à caractère personnel qui vous concernent en nous contactant en cliquant ici
Le guide de la Réunion Réserver votre vol Les hotels de la Réunion Location de vacances Location de voiture